Vous trouverez ci-dessous les réponses aux principales questions concernant la circulation du virus, les premiers signes d’apparition de la maladie, la procédure à suivre en cas de symptômes.

Source : Ministère de la Santé

Foire aux Questions

Retrouvez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquentes.

L’installation des symptômes se fait progressivement sur plusieurs jours contrairement à la grippe qui débute brutalement. Soyez donc très vigilants et restez bien confinés chez vous.

Les premiers symptômes peuvent être : maux de tête, douleurs musculaires, fatigue.

La fièvre ou sensation de fièvre, des difficultés respiratoires, la perte de l’odorat de façon brutale peuvent s’y associer dans un second temps.

A NE PAS OUBLIER : 30 à 60% des personnes infectées ne ressentent aucun symptôme ! Donc restez chez vous au maximum pour ne pas transmettre le virus, même si vous ne ressentez rien…

Plus d’informations sur le coronavirus, vous pouvez consulter Lien externe  le site de l’Institut Pasteur.

En cas de doutes, agissez immédiatement, n’attendez pas !

  1. Contactez votre médecin généraliste par téléphone, un médecin de garde ou le 15 (SAMU). En cas signes graves, contactez directement le 15.
  2. Test de dépistage : votre médecin vous indiquera la procédure à suivre pour réaliser ce test (pris en charge à 100% par la Sécurité Sociale). 
  3. Isolement en attendant le résultat du test : à domicile ou dans un lieu dédié (réquisitionné par la Préfecture, de type hôtel). 
  4. Identifier rapidement les cas contacts avec l’aide de l’Assurance Maladie et l’Agence Régionale de Santé.

Si le test est positif : isolement jusqu’à 2 jours après guérision des symptômes (délai moyen de 8 à 10 jours). 

Si le test est négatif : selon la situation, il pourra vous être demandé de rester à l’isolement (télétravail ou arrêt de travail) pendant 7 jours avant d’être testé de nouveau. Cet isolement pourra être prolongé de 7 jours par votre médecin. 

Le délai d’incubation du coronavirus COVID-19 est de 3 à 5 jours en général, il peut toutefois s’étendre jusqu’à 14 jours.

Le délai d’incubation est la période entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes.

Pendant cette période, le sujet peut être contagieux : il peut être porteur du virus avant l’apparition des symptômes ou à l’apparition de signaux faibles.

La maladie se transmet par les gouttelettes (sécrétions projetées invisibles lors d’une discussion, d’éternuements ou de la toux).

On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une discussion, d’une toux, d’un éternuement ou en l’absence de mesures de protection.

Un des autres vecteurs privilégiés de la transmission du virus est le contact des mains non lavées souillées par des gouttelettes.

C’est donc pourquoi les gestes barrières et les mesures d’éloignement sont indispensables pour se protéger de la maladie.

Non, il ne peut pas vivre dans l’air tout seul. 

Le virus est transporté par les gouttelettes. Il peut se fixer sur une surface souillée par les gouttelettes, comme les mains ou les mouchoirs.

Dans des conditions propices à sa survie, le virus pourrait survivre, sous forme de traces, plusieurs jours sur une surface.

Toutefois, ce n’est pas parce qu’un peu de virus survit que cela est suffisant pour contaminer une personne qui toucherait cette surface. En effet, au bout de quelques heures, la grande majorité du virus meurt et n’est probablement plus contagieux.

Il n’existe aucune preuve que les animaux domestiques jouent un rôle dans la propagation coronavirus COVID-19. De plus, le passage du coronavirus COVID-19 de l’être humain vers une autre espèce animale semble peu probable.

Au vu des informations disponibles, les aliments crus ou peu cuits ne présentent pas de risques de transmission d’infection particuliers, dès lors que les bonnes règles d’hygiène habituelles sont respectées lors de la manipulation et de la préparation des denrées alimentaires.

Le passage du coronavirus COVID-19 de l’être humain vers une autre espèce animale semble actuellement peu probable, et la possible contamination des denrées alimentaires d’origine animale (DAOA) à partir d’un animal infecté par le COVID-19 est exclue.

Masques, mouchoirs à usage unique, chiffons pour le nettoyage des surfaces des habitations…

C’est à vous de faire attention et de protéger ceux qui vont traiter vos déchets après.

Pour vous aider, vous trouverez les recommandations pour la gestion de vos déchets.